Starts:
Feb
05
2003
Other:

Gregory Chatonsky to Lecture on Feb. 5 at CARRE DES JALLES (PL. DE LA REPUBLIQUE BP 22 33165 ST MEDARD-EN-JALLES)

(0)
POSTED BY: Gregory Chatonsky | Fri Jan 30th, 2004 4:33 a.m.

En effet, une image etant donnee vous pouvez la diviser, si loin que vous alliez vous la divisez en parties, vous pouvez la retourner. Combien elle a de faces ? petit n ! Elle a petit n faces. Je ne me donne encore aucune dimension de l'espace. Je ne sais pas, je par de ca. Vous me direz : facile. Non, pas facile. Pourquoi est-ce que je pars de ca ? On ne pourra le comprendre qu'apres. Je me donne un ensemble a n dimensions et a n termes, que je definis par un ensemble de choses, c'est le mot le plus vague, un ensemble de choses qui varient perpetuellement, continuellement les unes par rapport aux autres sur toutes leurs faces et dans toutes leurs parties. Un tel sensemble, je l'appelle Plan. Vous me direz, mais Plan ? plan ca veut dire deux dimensions ? Non ca ne veut pas dire deux dimensions . Je dirais aussi bien, j'avance, je pose des conventions : je dirais que c'est un plan a n dimensions. Bien plus, je dirais a la rigueur qu'il a une dimension si vous faites abstraction et vous ne considerez qu'une image, mais il a autant de dimensions que vous distinguerez d'images. Le PLAN je le definis par cet ensemble infinis de choses qui varient les unes en fonction des autres, sur toutes leurs faces et dans toutes leurs parties. En d'autres termes ca n'arrete pas de bouger. Je les appelle images parce que image c'est la ou coincident l'etre et l'apparaitre. (...)

Donc puisque ces images ne cessent pas de varier les unes par rapport aux autres, je dirais que c'est des images-mouvement. Elles sont perpetuellement en mouvement, ca n'arrete pas de bouger. Les variations de ces images s'etendent aussi loin que leurs actions et reactions. C'est un syteme d'actions et de reactions. Une image est inseparable de l'action qu'elle exerce sur toutes les autres images, et des reactions qu'elle a vis a vis de l'action qu'elle subit, c'est a dire elle envoit des actions sur toutes les autres images, elle subit des actions venant de toutes les autres images. C'est un systeme d'actions et de reactions.

Gilles Deleuze